Sélectionner une page

L’endométriose est une affection génitale qui touche plus de 2 millions de femmes dans la population française. Elle entraîne des difficultés de procréation et un réel inconfort chez les sujets atteints. Cet article vous rappelle l’essentiel à savoir sur la pathologie.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

C’est une maladie chronique qui se traduit par le développement anormal d’un tissu qui possède les mêmes caractéristiques que l’endomètre (muqueuse utérine). La particularité ici est que ce tissu se trouve en dehors de l’utérus. Il peut être localisé au péritoine, au rectum, au niveau des ovaires, à la vessie, etc.

Comment se manifeste la maladie ?

L’endométriose se révèle dans la plupart des cas à un stade tardif. Plusieurs femmes atteintes s’ignorent. Heureusement, il s’agit d’une affection bénigne qui n’engage pas le pronostic vital. D’après le site de l’OMS, cette affection se traduit par des signes d’appel non spécifiques à savoir :

  •         les douleurs pelviennes à type de dysménorrhées (règles douloureuses), de vaginisme ;
  •         les douleurs à la miction et à la défécation ;
  •         l’asthénie et la dépression.

À ces manifestations s’associe l’infertilité en fonction de la gravité.

Comment se fait la prise en charge de cette pathologie ?

Il faut noter que l’endométriose ne possède pas encore de remède. Le traitement consiste encore à soulager les symptômes. La plus grosse contrainte demeure le retard dans le diagnostic. Il s’agit donc d’un réel problème de santé publique dont la prise en charge doit être coordonnée par les autorités compétentes.

À juste titre, le gouvernement français, en accord avec les recommandations de l’OMS, lance le 11 janvier 2022, la Stratégie nationale de lutte contre l’endométriose. Avant cela, notons que de nombreuses associations et/ou mutuelles comme LMDE (voir ici une présentation très intéressante de La Mutuelle des Etudiants : https://assurance-pcd.com/ldme-presentation-avis-questions-reponses-sur-la-mutuelle-des-etudiants/) on engagé des actions pour sensibiliser ou faire connaître la maladie. Les objectifs de cette initiative sont louables et se résument en trois principaux points :

  •         mener des campagnes de formation et d’information pour tous sur l’endométriose ;
  •         assurer un diagnostic rapide de l’endométriose dans toute la France ;
  •         améliorer la qualité de la prise en charge sur toute l’étendue du territoire.

Tout est mis en œuvre pour que les actions portent leur fruit dans un futur proche.